À PROPOS

L'ARTISTE ET SON GESTE

La réalisation de l’œuvre :

Son geste est inlassablement nourri d’une bienveillante observation du quotidien, des paysages, des scènes de rue ou tout simplement de la vie qui l’entoure, d’un lucide regard porté sur les homme au travail, les passants, la société en traduisant le métissage culturel.

Passionné par la lecture des auteurs du XIX IXème et XXème siècles, des écrivains de la Méditerranée, de l’Amérique du Sud, ses compagnons de route sont Victor Hugo, Garcia Lorca, René Char. Hugo Pratt reste un maître pour lui.

De nombreux croquis sont réalisés sur le vif, dans la rue…Un carnet et un crayon bleu ne quittent jamais sa poche.

Ses modèles donnent naissance à de nombreux croquis. Ils sont retravaillés en atelier, puis quand le projet est mûr, l’aquarelle nait d’elle-même.

Expositions et reconnaissance :

Expositions personnelles : Saint-Claude, Besançon,  Vénissieux, Villeurbanne, Saint-Priest, Dardilly, Bron, Lyon, l’Isle sur la Sorgue.

Salons et Expositions de groupe : Bourg en Bresse, Haut-Jura, Rouergue et Quercy, Lons le Saunier, Morestel, Malicorne sur Sarthe, le Mans.

Reconnaissances :

  • Grand Prix Humanitaire de France

  • Prix de l’académie Granet

  • Médaille de bronze du salon de Bourg en Bresse

  • Médaille de bronze du salon international du Rouergue et Quercy

  • Prix Bosco Tatsuya Hirata Japon 3003 et 2011

  • 1er prix du portrait l’Isle des Poètes 2012 Paris

A PROPOS

Dans l’œuvre de Philippe Chaudat, le vrai créateur, c’est le réel. C’est lui qui a construit toute cette beauté. Philippe ne cherche, avec opiniâtreté, avec délectation, qu’à en extraire les morceaux qui lui plaisent le plus, et à les conserver, pour le plaisir, sur le papier. Comme la beauté est fugace, l’outil doit être rapide, et voilà pourquoi il a choisi l’aquarelle. L’aquarelle est sans repentir, et c’est tant mieux, puisque retoucher la beauté est absurde.

Hélas pour Philippe, l’humilité de sa démarche est vaine. Car ce qu’il voit, il est le seul à le voir, et chacune de ses aquarelles ne nous dit pas seulement que le monde recèle mille beautés, mais aussi qu’il faut pour les retranscrire un amour de la couleur que bien peu ont. Un amour de la courbe, un amour de la superposition des formes et des couleurs, un amour de la vie que bien peu ont. Dans chaque aquarelle de Philippe, il y a le réel, et il y a Philippe, qui nous regarde en cherchant la beauté qu’il y a en nous.

Parfois, écartelé entre la beauté du monde et l’aveuglement de certains hommes, Philippe s’est désespéré. Mais jamais assez pour arrêter de nous offrir des petits morceaux de réel, qui nous aident à être heureux. Car chacun nous raconte une histoire de la beauté.

Parfois, immergé dans le plaisir de la vie, Philippe regarde le monde d’un œil qui pétille, en tirant sur sa pipe avec gourmandise. Et chacun peut deviner que ses prochaines couleurs seront celles du bonheur et de l’amitié.

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now